ACCES AU CHAT






MDP oublié ? | S'incrire

EVEQUE
18 ans d'épiscopat de Monseigneur Vieira

1er Octobre 1995 – 1er Octobre  2013.  18  ans  après  son  ordination  épiscopale  comme  1er évêque  de Djougou, Monseigneur  Paul  Vieira  rend  grâce  à  Dieu avec  son  église-famille. C’est  à  l’occasion  de  l’eucharistie qu’il a présidée  en  ce   jour  anniversaire   en  la  cathédrale  sacré  cœur  de  Djougou.


Une  célébration  fort  simple  mais  très  expressive  au  cours  de  laquelle  les  fidèles  ont  écouté  successivement  les textes  liturgiques  de  son  ordination  épiscopale,   sa  réponse  au  nonce  apostolique  Mgr  André  Dupuy,   les   bulles  de création  du diocèse  de djougou   et  de  la nomination  de  son premier  évêque. Le  moment  le  plus  émouvant  de cette  célébration  est celui   pendant  lequel  l’évêque  de  djougou  a  renouvelé  ses  engagements  devant  le  peuple  de  Dieu  en  répondant  aux  questions  que  lui   a posées  l’abbé  Sévérin  Yorou, l’un  des  tout  derniers  prêtres  qu’il  a ordonnés.


En clair,  Mgr  Vieira  a  placé  cette  célébration  sous  le  signe  d’un  retour  aux  sources  pour exhorter  son  église-famille  à   renouveler  sa  confiance  en  la  providence  divine  mais  aussi  pour  confier  au  seigneur  tous  ceux  qui étaient  à  son ordination  épiscopale et  qui  désormais s’en sont  allés  pour  l’eucharistie  éternelle .


Il  a saisi  cette  occasion pour  installer  l’abbé  Simon  Abalorou  comme    nouveau  curé  de  la  cathédrale  à travers   deux  rites  essentiels. La  remise  de  l’évangéliaire  à  l’ambon  et  celle   du  pain et  de la coupe  à  l’autel. 18 ans  après  son  ordination  épiscopale, le cœur  missionnaire  de mgr  Vieira   continue  de  porter  de  nombreux  projets   dont  l’éducation  et  la formation  des enfants  béninois  sans   distinction  de  religion  ni  de race.


La création  d’un  internat   au  collège catholique Jean  Paul II  à  Djougou  pour  la  sécurité  des filles  désireuses  d’étudier  et  l’internat  catholique  des  écoliers  à  Manigri   en sont  la preuve.


Abbé Cyriaque
Publié le Dimanche 10 Novembre 2013
Apycom jQuery Menus